Le RFICS organise l’atelier sous-régional en Afrique de l’Ouest sur le Conseil scientifique

C’est à Dakar, au Sénégal, que se tiendra le tout premier atelier sous-régional du Réseau francophone international en Conseil scientifique (RFICS), du 11 au 12 juillet 2024. Sous le thème « Innovations et tendances en conseil scientifique aux Gouvernements », cet atelier marque un moment décisif non seulement pour le lancement du RFICS en Afrique francophone, mais aussi et surtout pour la promotion des mécanismes de renforcement des politiques publiques à travers la science dans tout l’espace francophone.

En prélude à cet atelier, une équipe du RFICS a été reçue en audiences par le Directeur Général de la recherche et de l’Innovation du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESR), le Président de l’Académie nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS), le Délégué général du Québec à Dakar, et le Directeur régional de l’UNESCO au Sénégal. Ces rencontres ont permis de mettre les jalons nécessaires à la réussite de l’Atelier, et ainsi profiler les avenues nécessaires au bon déploiement de la mission du RFICS dans la sous-région.

L’initiative du RFICS est motivée par la nécessité d’intégrer davantage de preuves scientifiques dans les processus décisionnels, assurant ainsi une mise en œuvre efficace et pertinente des politiques publiques. C’est une matérialisation du désir des chefs d’États et de gouvernements rassemblés lors du XVIIIe Sommet de la Francophonie, en 2022, affirmant dans la Déclaration de Djerba : « [Nous] assurons de notre engagement en faveur de la science ouverte et du conseil scientifique en appui aux politiques publiques afin d’accélérer la circulation et le partage des savoirs et des contenus scientifiques, et encourageons, dans ce cadre, l’usage du français ».

L’atelier sous-régional du RFICS en Afrique de l’Ouest réunira des représentants des académies des sciences et des experts en conseil scientifique des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Togo et Sénégal. Il verra aussi les interventions des représentants des Conseils économiques et sociaux du Niger et du Sénégal. Pendant deux journées, ces acteurs exploreront les défis spécifiques à la région et détermineront les différentes avenues pour renforcer les capacités locales et discuter des meilleures pratiques en matière de conseil scientifique et de leur impact sur les politiques

Les sessions de cet atelier aborderont des thèmes variés, tels que l’intégration des données probantes dans les politiques de développement durable, l’alignement des agendas de recherche sur les priorités politiques nationales, ainsi que les meilleures pratiques pour renforcer les capacités des acteurs du conseil scientifique.

Pour ce faire, l’ouverture des travaux pour cet atelier prévoit les allocutions, du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation du Sénégal, du Délégué général du Québec à Dakar, de l’Organisation internationale de la Francophonie représentée par la Directrice de l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation, du Directeur régional de l’UNESCO, du Président Directeur Général de l’Agence nationale de la Recherche de France, des Présidents de l’ex Comité d’Orientation du RFICS, du Réseau Africain des Académies des Sciences (NASAC), de l’ANSTS et du Directeur général du RFICS.

Facebook
Twitter
LinkedIn